Le foil : la nouvelle sensation du kitesurf

wing foil

Publié le : 22 novembre 20225 mins de lecture

Les e-foils, ou planches de foil électriques, sont de plus en plus présents sur la plage. C’est comme une machine tout droit sortie d’un film futuriste. Contrairement à son apparence inaccessible, c’est une machine qu’il faut absolument essayer ! Vous n’avez pas besoin de vent, de vagues, de plans d’eau lisses, de lacs, de rivières ou de journées calmes à la plage. Une nouvelle sensation s’offrira à vous et vous serez à nouveau sur l’eau avec le pack wing foil. Voici quelques informations importantes sur la nouvelle sensation du kitesurf : le foil.

Le Foil : comme ça marche exactement ?

Le kitefoil est une extension du kitesurf en ajoutant un foil à un chipboard twin. L’hydrodynamique qui se produit lors d’une session de kitefoil est exactement la même que lors d’une session de surffoil, impliquant un hydrofoil. Il s’appuie sur la différence de pression entre les surfaces des ailes du foil pour soulever l’ensemble. Cependant, l’énergie nécessaire pour générer le phénomène de portance est désormais fournie par la traction des voiles et non plus par la houle. Le plan d’eau devient ainsi un champ d’expression unique et ne détermine plus l’essentiel de la pratique de la discipline. Vous n’aurez pas besoin de vagues pour entrer dans l’eau, mais quand même au moins un peu de vent avec le pack wing foil.

Contrairement au kitesurf classique, le kite foil apporte une nouvelle sensation de glisse. Avec moins de contact entre la planche et la surface de l’eau et moins de friction, le kiter peut aller plus vite. La glisse est plus douce, car la planche n’est plus exposée au clapot sur l’eau. Les hydroglisseurs permettent de naviguer dans très peu de vent et même dans des vents légers. Lorsque le vent est relativement faible, des vitesses allant jusqu’à 50 km/h sont possibles. Le pack wing foil pour débutant facilite également l’enroulement, vous donnant plus de liberté pendant votre séance.

Les avantages du foil de kitesurf

Qu’il s’agisse de kite, de vent, de stand up paddle ou de surf ces dernières années, le foil fait de plus en plus d’adeptes. Il y a d’autres médias qui l’utilisent, comme la voile. Un gros avantage des foils est qu’il y a moins de contact avec l’eau, donc il y a moins de résistance. Comme on est sur l’eau et qu’on est en équilibre sur une petite surface, on a l’impression de voler. Nous découvrons de nouvelles sensations, de nouvelles façons de rouler. Ainsi, vous pouvez profiter du kite et du vent à des vitesses de 15 nœuds ou moins, profiter du freeride et des freestylers, profiter du surf et du SUP, profiter des vagues et de la houle, et encore plus avec du clapot. Tout cela a été rendu possible grâce au développement d’appareils devenus plus accessibles, performants, évolutifs et moins chers avec l’introduction de nouvelles structures en carbone et aluminium injectés. Le matériel wing foil a évolué et a une aile encore plus grande notamment pour le portant.

Premiers pas avec le foil électrique

Les deux paramètres à contrôler sont évidemment l’équilibre des vitesses et le dosage. Mais avant de penser au lancement initial, il faut penser à la sécurité. Vérifiez votre équipement, mettez vos gilets de sauvetage et dites à vos proches que vous allez à l’océan (bien qu’il soit fortement recommandé d’être accompagné d’au moins deux personnes lors de votre première sortie). Une planche électrique n’est pas un gage de sécurité, un e-foil n’est pas une embarcation de sauvetage et son autonomie est relative, surtout pour les débutants. En fonction de votre constitution, de vos compétences et de votre expérience, vous devez ajuster la taille de votre planche en fonction de votre pratique. Il existe plusieurs modèles qui diffèrent par le choix du matériau du pack wing foil pour débutant (aluminium ou carbone). De plus, la télécommande doit être prise en compte, car c’est un facteur clé de la réussite du premier bord. Certains constructeurs ont développé des télécommandes qui facilitent grandement la pratique du e-foil. B. Sélectionnez la vitesse constante ou le bouton pour permettre une accélération régulière et constante.

Quel équipement pour commencer ?

De nombreuses marques surfent sur la tendance kitefoil, proposant du matériel pour tous les niveaux et tous les budgets. La première chose à faire est de choisir entre une feuille de carbone ou une feuille d’aluminium. Le premier semble être le plus cher, mais on dit qu’il est moins sensible à l’oxydation, surtout pour la pratique en eau salée. Cependant, la fibre de verre reste un matériau fragile. Soyez conscient des légères bosses qui peuvent affecter l’hydroptère. Il existe des marques proposant un forfait foil débutant avec planche et hydrofoil. Les hydrofoils de la marque de foil d’entrée de gamme varient selon le revendeur. Il existe de nombreuses marques qui vendent du matériel et des packs de kite foil, proposant des prix et des équipements différents.

Plan du site